Mercredi 29 septembre 3 29 /09 /Sep 15:41

Une méditation biblique de l’Evangile de la Visitation. Avec Marie, comme Marie, tous, nous pouvons témoigner et porter Jésus au monde. N’est-ce pas la vocation commune de tout baptisé ?

 

 Visitation-Bartres.JPG

Marie, tu te lèves !

Tu pars en toute hâte

vers la région des montagnes

dans une cité de Judée.

Chez Zacharie, tu entres.

Tu salues Élisabeth.

Et voici :

À peine Élisabeth entend ta salutation, Marie,

l'enfant se met à tressaillir dans ton sein.

Élisabeth est remplie du Saint-Esprit. Alors elle pousse un grand cri :

« Entre toutes les femmes, tu es bénie !
Et béni, le fruit de ton sein !

Mais comment donc m'est-il donné que vienne jusqu'à moi

la mère de mon Seigneur2 ?

Car, vois-tu, dès l'instant où ta salutation a frappé mes oreilles, l'enfant a bondi de joie dans mon sein. Oui, le bonheur à celle qui a cru

que s'accomplirait ce qui lui a été dit de la part du Seigneur ! »

Alors, Marie, tu te mets à chanter :

« Mon âme exalte le Seigneur,

mon esprit tressaille de joie en Dieu, mon Sauveur !

Car sur sa petite servante, il s'est penché.

Désormais tous les âges me proclameront : bienheureuse !

II a fait en moi des merveilles,

Celui qui a toute puissance !

Son Nom, il est saint !

Sa miséricorde s'étend d'âge en âge sur ceux qui l'adorent.

II a déployé la force de son bras.

Les hommes au cœur orgueilleux, il les a dispersés.

De leurs trônes, il a renversé les potentats et élevé les tout-petits.

Les affamés, il les a comblés de biens,

les riches, il les a renvoyés, mains vides.

II relève Israël son serviteur,

se souvenant de sa miséricorde, comme il l'avait annoncé à nos Pères,

en faveur d'Abraham et de sa race à jamais ! »

 

 

Sur les routes,

mais où s'en va-t-il donc ?

Déjà son métier de Sauveur...

Que fait-il donc, incognito, au long de ses neuf mois de vie tota­lement cachée ? II aime, il prie, il loue son Père ! Il continue de faire en elle ce qu'il fait de toute éternité, au coeur de la Trinité Sainte. II continue - mais cette fois avec sa chair et son sang - d'être sans cesse offert à son Père pour sa joie. Et puisqu'il s'est fait notre frère de chair et de sang, puisqu'il a maintenant des frères et des soeurs d'une même chair et d'un même sang, alors, étant l'un de nous, il prie et intercède pour nous.

Et c'est déjà toi et moi qui prions, intercédons, louons, en un mot : aimons, en lui !

Au dix-huitième jour, son cœur commence à battre : ses batte­ments sont déjà des battements d'amour. Pour moi et pour toi. Pour chacun. En aimant déjà sa maman et saint Joseph, c'est chacun de nous qu'il aime. Comment je le sais ? Simplement parce qu'il est Dieu. II est ce qu'il est. II ne peut pas vivre autrement qu'en sa vie éternelle, avec le Père et l'Esprit Saint. Simplement, il le vit diffé­remment.

 

Et déjà, le voici qui sauve le monde. Cette croissance de son tout petit corps de chair, c'est déjà la croissance de l'humanité nouvelle qu'il contient en lui. II fait déjà son métier de Sauveur.

Et me revient ce mot d'un enfant de 12 ans, grand théologien s'ignorant : « Je sais ce que fait Jésus : il fait l'expérience de l'hom­me, pour que je fasse l'expérience de Dieu ! »

 

Déjà propulsé sur les routes du monde...

Comment je le sais ? Eh bien, à peine présent sur notre terre, de suite il prend la route. II ne peut pas tenir en place. Cela fait des siècles que Dieu court à la recherche de l'homme qui s'enfuit éper­dument. Depuis Adam, il le poursuit. Il l'a maintenant enfin rattrapé. Mais il lui faut tout de suite continuer sa quête, sa course, pour rejoindre chacune de ses brebis. Dans le sein déjà, il est le Bon Berger qui ne tolère pas qu'une seule ne se perde (Ez 36 ; Jn 10).

Cela fait des millénaires que l'homme attend son Sauveur. Des millénaires, qu'il attend cette visite. Il n'est là que depuis quelques jours, et déjà le voilà missionnaire. Plus une minute à perdre !

 

Et comme il est trop petit pour marcher tout seul, et que par ailleurs il ne peut pas ne pas se précipiter vers ceux qui l'attendent, alors voici : il entraîne Marie sur la route de l'évangélisation ! II en fait la première évangélisatrice : ne porte-t-elle pas l'Évangile ? L'Évangile, ce n'est pas une théorie, c'est une personne, c'est quel­qu'un, c'est lui, c'est Jésus ! Ainsi, dès qu'il a pris chair, Dieu incar­ne cette recherche passionnée de l'humanité blessée.

 

 

ou Jésus est présent, là l'Esprit se répand.

Viens et vois comment ils courent tous les deux - l'un dans l'autre - sur les sentiers de Galilée, de Samarie et de Judée. Anticipant sa vie publique, devançant les routes que parcourront ses Apôtres, tout au long des siècles. À peine conçu, c'est la gran­de mission de l'Église amorcée. La manifestation de l'éternel mou­vement de Dieu passionnément attiré par l'homme blessé, depuis la grande fissure originelle. La manifestation de ce pour quoi il est venu, de ce pour quoi il est présent dans ma chair.

II y associe Marie, pour déjà manifester qu'il va y associer toute son Église. Et donc toi et moi. Car de même qu'il n'a pu partir vers Jean Baptiste, sans être porté par Marie, ainsi il ne peut missionner dans le monde d'aujourd'hui sans son Église. Sans toi et moi. Et en sens inverse, de même que Marie s'est laissée entraîner par son Enfant - elle le portait, mais c'était lui qui l'entraînait - de même l'Église - donc toi et moi - se laisse entraîner par ce Jésus pré­sent et caché dans le sein de l'Église, présent et caché dans le sein de mon âme. Tout mouvement d'évangélisation se source ici, dans la Visitation. Toute évangélisation est une Visitation.

 

 

( Père Daniel-Ange - tiré de son livre «  Le Rosaire, prière de lumière » Editions du Jubilé)

 

Par Père Daniel Ange - Publié dans : Réflexions spirituelles - Communauté : Chrétiens et heureux de croire
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

La paix soit avec toi !

Sois le bienvenu, sois la bienvenue,
sur cet espace pour creuser en toi
le désir de Dieu qui t'habite !

  Service des Vocations TARN

6 bis Avenue Pasteur

81370 SAINT SULPICE LA POINTE

O6.74.52.19.38

mavocation81@orange.fr

 

 

Logo-national-81.JPG

Quelques liens


Présentation

  • : Le blog de Service des Vocations du diocèse d'Albi
  • : Dans le supermarché des offres religieuses, l'Evangile est toujours un message qui appelle une réponse d'amour personnelle. Ce Blog vous présentera des réflexions et des témoignages de chrétiens qui ont choisi le Christ, simplement, radicalement et qui ont un jour décidé de diverses manières, de lui donner leur vie.

Derniers Commentaires

Partager

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés